Comment éduquer votre odorat ?

Share

Temps moyen de lecture du billet : 8 minutes

5 sens - Illustration

On dit souvent que sentir une odeur fait appel à notre mémoire. Elle déclenche un processus un peu mystérieux qui plonge au plus profond de notre subconscient pour stimuler notre système nerveux.

Je vous donne un exemple : Certaines odeurs comme le clou de girofle ou la cannelle ont la particularité de pouvoir vous calmer, vous apaiser.

 

Nous percevons en permanence les odeurs qui nous entourent. Pourtant, une phrase revient nous hanter régulièrement et encore plus lorsque nous prenons le temps de déguster un met ou une boisson alcoolisée comme le Rhum : « Je connais cette odeur mais qu’est-ce que ‘est ?… Rhaaa je suis sûr(e) de la connaître ! »

Une question simple : Si je vous dit de vous représenter mentalement l’odeur de la banane (prenez un autre aliment si vous la connaissez pas bien), vous y arrivez ? C’est loin d’être évident, voire très difficile !

On arrive assez facilement à se représenter la forme, la couleur et l’intensité de l’odeur d’un met ou d’une boisson qu’on adore. J’ai aucune difficulté à me représenter ces trois éléments lorsque je pense à de la vanille ou encore de la cannelle.

Par contre, vous dire que je perçois mentalement et clairement son odeur, comme si je l’avais sous le nez, serait vous mentir !

Seuls les grands professionnels de l’odorat comme les oenologues et les parfumeurs sont capables de se représenter mentalement les odeurs. Cela leur permet de trouver de nouvelles combinaisons rien qu’en mélangeant mentalement différentes odeurs. La grande classe !

Et nous dans tout ça ? Et bien nous allons chercher à répondre à cette question :

Comment éduquer notre odorat pour développer notre capacité à identifier les parfums et les arômes ?

« Nous structurons nos représentation à l’aide de nos 5 sens. Autrement dit, nous faisons l’expérience du monde sous la forme de sensations visuelles, auditives, kinesthésiques, gustatives et olfactives. Toutes les expériences que nous avons emmagasinées dans notre esprit sont représentées par ces 5 sens… Ces modalités de perception sont d’amples regroupements de la façon dont nous formons nos représentations internes. On peut donc considérer que nos sens ou nos systèmes de représentations sont les éléments à partir desquels nous construisons une expérience ou produisons un résultat. Souvenez-vous que tout résultat est le produits d’actions spécifiques, à la fois mentales et physiques. » ANTHONY ROBBINS

La crédibilité de ce grand personnage n’est plus à démontrer !

Si nous construisons nos représentations internes à partir de nos 5 sens, je pense qu’on peut conclure aussi que notre odorat participe à la construction de nos représentations internes.

Allons plus loin… J’ai envie de vous dire qu’il nous arrive même de sentir avant de voir, entendre, toucher, goûter. À moitié endormi au petit matin, vous sentez une bonne odeur de viennoiserie… Vous vous levez, non ? Pourtant, vous n’avez rien vu, rien entendu, rien touché et rien goûté par dessus le marché !  Alors Pourquoi vous voulez absolument vous lever ? Vous avez peur qu’il reste que des croissants ?

Donc quand je dis qu’il faut voir notre odorat comme une tour de guet, j’ai peut être pas tout à fait tort, non ? Vous en pensez quoi ?

Partant de ce constat, on peut supposer une chose importante : Éduquer au mieux son odorat consiste à se créer des représentations internes qui résultent de l’association d’un ou plusieurs de nos sens : Odorat, Visuel, Auditif, Kinesthésique et Gustatif !

Alors, comment on se crée des représentations qui résultent de l’association d’un ou plusieurs de nos sens ?

Bigre, ça c’est une question !

Avant toute chose, vous devez bien comprendre que chacun possède ses propres représentations, souvenirs et références individuelles. Là, où vous croirez reconnaître l’odeur d’une plante verte (ex: une fougère), un autre pensera à celle de l’herbe fraîchement coupée.

J’ai envie de vous dire : Pourquoi pas ? Dans les deux cas, vous avez identifié que l’odeur appartenait à la famille « Végétale ».

Quand je sens l’odeur de la banane, plusieurs images sensorielles surgissent dans mon esprit avant même de nommer l’odeur :

  • Je suis chez moi au petit matin et je me Vois en train de préparer mon smoothie.
  • Je suis en train de sortir et Toucher le lait de soja, une banane, un jus de fruit d’orange, mon blender, etc.
  • Je me vois en train de Toucher et couper la banane et l’ajouter dans un récipient avec du jus d’orange et du lait de soja.
  • J’entends le bruit du blender mixer le tout.
  • Enfin, je m’assois dans mon canapé pour le Goûter. Le moment où le goût, fusion des sens gustatif et olfactif, entre dans la danse.

Ces images sensorielles sont un ensemble de routes qui mène au nom du fruit : La banane !

Multiplier l’association des sens décuple vos chances d’arriver à destination et donc de trouver le nom de votre parfum et/ou arôme.

Je pourrais vous donner plein d’autres exemples avec ce fruit (la préparation de bananes flambées, par exemple). Le simple fait de sentir l’odeur de ce fruit me projette dans cette ambiance, cette représentation interne et mentale que je viens de vous décrire.

Alors pour finir, comment vous devez faire pour vous créer des représentations mentales basées sur vos 5 sens ?

L’idée est en fait assez simple ! Soyez AWARE de ce que vous faites et sortez de vos actions machinales, automatiques, … Prenez un peu de recule et prenez conscience de vos sens.

Régulièrement (chaque jour ou chaque semaine), exercez-vous à :

  • Mémoriser un parfum ou un arôme
  • et
  • Associez-le à l’ambiance

Par exemple, mangez un met ou buvez une boisson chaque jour de manière consciente pour vous exercer à :

  • Sentir son parfum et le nommer à haute voix
  • Sentir et visualiser mentalement son nom, sa forme, sa couleur, son intensité (si vous ne l’avez pas dans son état naturel, allez sur internet et chercher son image pour faciliter sa mémorisation)
  • Sentir et si possible en manger un morceau ou en boire une gorgée : Prenez le temps de percevoir sa texture, ses arômes, son goût (sucré, salé, amer ou acide)
  • Sentir et écouter les sons qui vous entourent.

Participez aussi à des séances de dégustation de Rhum ! Le tabac blond et café moka étaient des parfums et arômes impossibles à identifier pour moi.

Après une séance de dégustation et une association de l’ambiance de l’évènement à ces deux arômes, j’arrive beaucoup plus facilement à les identifier dans d’autres Rhums.

Sortez prendre l’air dans :

  • des espaces fleuris
  • chez des fleuristes
  • en forêt (l’odeur de la forêt est-elle la même en automne qu’au printemps ?)
  • au marché et dans les étales d’épices

Croyez-moi et Adoptez cette méthode ! Vous allez rapidement éduquer votre odorat et développer votre patrimoine olfactif !

Share

Ajouter un commentaire