Comment réussir son cocktail Cuba libre ?

Temps de lecture moyen : 6 minutes

Share

En commençant par découvrir la mystérieuse histoire du Cuba libre

Cuba_web

S’il y a un cocktail qui mérite qu’on se penche sur son histoire, c’est bien le Cuba libre !

Alors oui, c’est un grand classique ! Mais c’est aussi et surtout un symbole de l’identité cubaine.

Ce mystérieux cocktail fait son apparition à la fin du 19ème siècle pendant la guerre d’indépendance de Cuba qui cherche à se libérer de la domination Espagnole.

Ses origines exactes ? Incertaines !

Il y a quelques légendes sur ses origines et l’une d’entre elles raconte qu’il fut crée à Havana, à Cuba, dans les années 1901-1902. Les patriotes en faveur de Cuba durant le conflit opposant les Etats-Unis et l’Espagne, et plus tard, les expatriés américains fuyant la Prohibition, avaient l’habitude de mélanger du Coca-Cola avec du Rhum.

Les deux principaux producteurs de Rhum de l’époque (Bacardi et Havana Club), aujourd’hui connu dans le monde entier, tentent chacun à leur manière de nous compter l’histoire du Cuba libre.

D’après Bacardi :

« Ce cocktail est né à la fin du 19ème siècle durant la guerre d’indépendance de Cuba qui cherche à se libérer de la domination Espagnole et à laquelle les Etats-Unis prennent part.

Fausto Rodriguez, un jeune messager, rapporte qu’un certain Capitaine Russel est entré dans un bar du vieux quartier de Havana.

Il demanda au Bartender de lui servir un cocktail à base de Rhum et de Coca-Cola le tout versé sur un lit de glaçons et agrémenté d’un quartier de citron (vert ou jaune, c’est la question ! ;)).

Le Capitaine le dégusta avec un tel plaisir qu’il éveilla la curiosité des autres soldats présents dans le bar.

Ni une ni deux, une première tournée s’organise pour découvrir cette nouvelle mixture ! La deuxième tournée ne se fera pas trop attendre et c’est dans une ambiance de franche camaraderie que l’un des soldats portera un toast  ¡Por Cuba Libre! en célébration de la nouvelle Cuba libre.

Le Capitaine leva lui aussi son verre pour trinquer et ils se mirent tous à chanter le cri de bataille qui a inspiré les soldats pour la victoire de Cuba dans la guerre d’indépendance. »

On s’imagine facilement cette histoire et l’ambiance festive. Pourtant cette version des faits présente une certaine incohérence.

Tenez, par exemple : La guerre américano-hispanique, la libération de Cuba et le départ des soldats américains sont 3 évènements qui se sont tous tenus en 1898. Vous me direz, oui et puis ?

Et bien l’importation du Coca Cola débuta uniquement en 1900… On peut donc se demander comment le Bartender pouvait disposer de Coca-Cola…

D’après Havana Club :

« Comme le Mojito et le Daiquiri, le Cuba libre partage le mystère de son origine. La seule certitude est qu’il fut le premier cocktail siroté à Cuba.

Mais en quelle année ?

1900 est l’année où il fut introduit à Cuba. Mais « le Cuba libre! » était le cri de bataille de l’armée qui libéra Cuba de la domination Espagnole durant la guerre d’indépendance. »

 Une petite anecdote : il est aujourd’hui appelé par certains Mentiroso (qui signifie  » menteur  » en Espagnol), pour signifier que le Cuba est loin d’être un pays libre…

En s’immergeant au coeur de l’ambiance cubaine

Vous voulez vivre et partager la chaleur, la convivialité et l’exubérance de la culture cubaine en dégustant votre Cuba libre ?  Alors, découvrez le coeur de la vraie musique cubaine avec les fabuleux musiciens de Buena Vista Social Club !

buena_vista_social_club

On s’envole pour le Cuba dès les premières notes de musique ! Tous les morceaux de l’album sont excellents, mais pour moi ces deux-là sont de vrais bijoux :

  • Candela ou Candela (live)
  • Chan Chan ou Chan Chan (live)

Si, vous aussi, vous craquez pour ces virtuoses de la musique cubaine, libre à vous de vous procurer leur album disponible en deux formats :

  • Buena Vista Social Club (format numérique)
  • Buena Vista Social Club (format CD)

Avec des ingrédients de caractère

Ingredient_Cuba_libre

Préparé directement dans un verre Highball, le Cuba libre se compose de :

  • 4 cl du rhum ambré cubain (Bacardi Gold ou Havana Club Anejo Especial)
  • 1/4 de citron vert non traité
  • 13 cl de cola
  • Glaçons

Bacardi Gold est un Rhum avec une belle couleur ambrée qui résulte de 3 années de vieillissement en fûts de chêne d’Amérique. Sur des notes de bois, son bouquet aromatique dévoile des fragrances de vanille, de noix, d’épices et de fruits exotiques.

Le Rhum Havana Club Especial est l’aboutissement d’un mélange de plusieurs cuvées vieillies jusqu’à 5 ans en fûts de chêne d’Amérique. La légèreté des jeunes et le caractère des plus âgés sont au coeur de ce Rhum ambré. Son bouquet offre des notes de canne à sucre, de miel et de vanille.

Deux Rhums qui se prêtent très bien à la réalisation du Cuba libre.

Avec un subtil équilibre et dosage

Assez parlé et commencez par prendre un verre de type Highball :

1_cubalibre_web

Remplissez au 3/4 votre verre de glaçons :

2_cubalibre_web

 Mesurez 4cl de Rhum cubain à l’aide de votre doseur :

3_cubalibre_web

Versez le Rhum dans votre verre :

5_cubalibre_web

Versez ensuite le cola :

6_cubalibre_web

 Faites un « Press and Drop » avec votre quart de citron, autrement dit, pressez puis lâchez :

7_cubalibre_web

Mélangez à l’aide d’une cuillère à mélange pendant 8 à 10 secondes :

8_cubalibre_web

Ajoutez à la fin votre touche personnelle avec un zeste ou une tranche de citron sur le bord du verre.

Servez aussitôt et prenez le temps de déguster votre Cuba libre au son de Buena Vista Social Club.

9_cubalibre_web

L’aventure du cocktail vous tente ?

Plus qu’un plaisir, préparer et déguster un cocktail est un vrai moment d’amusement et de convivialité !

D’ailleurs, je vous invite vivement à organiser une soirée Cocktails avec vos ami(e)s. C’est la garantie de passer une excellente soirée. En plus, c’est très simple !

Vous vous entraînez sur deux cocktails, de préférence pas trop compliqués pour éviter les écueils en tout genre ;)… Le jour J, vous préparez tous les ingrédients et les ustensiles à l’avance.

Ensuite, il vous suffira simplement de guider un peu vos amis dans les étapes de création du cocktail.

Inutile d’acheter un set à cocktail par personne… 2 sets pour 5 personnes sont amplement suffisants et vous pouvez en trouver à des prix très abordables.

Je vous conseille celui-ci qui est très bien pour débuter avec un très bon rapport qualité/prix : Set à cocktail avec Boston Shaker

Il est composé de :

  • Un Shaker Cocktail Boston de 900ml, verre inclus
  • Une passoire Hawthorn à 4 dents pour filtrer votre mixture après le passage au shaker
  • Deux doseurs (25 ml et 50ml)
  • Une cuillère à mélange
  • Un Muddler (pilon) en bois pour écraser fruits, menthe…etc

Et vous, quel est votre secret pour le Cuba libre ?

Les sources de ce billet :

  • Havanajournal : History of the Cuba libre rum and Coke drink
  • Wikipedia : Cuba libre
  • Bacardi : L’histoire du Cuba libre
  • Havana Club : L’histoire du Cuba libre
  • The Chronicle Of Coca-Cola
Share

Ajouter un commentaire