Le Ti’ Punch en 5 étapes

Share

Temps moyen de lecture du billet : 3 minutes

Ti PunchToutes les occasions sont bonnes pour prendre le temps de déguster un Ti’ Punch.

5 étapes pour l’effort et ensuite la dégustation pour le réconfort !

 

Etape 1 : L’ambiance 

Partagez un Ti’ Punch avec votre moitié, un ami(e), des collèges, … c’est quand même plus sympa, non ?

 

Etape 2 : Le(s) verre(s) 

Choisissez un verre qui donne envie de savourer le Ti’ Punch.

Tenez, celui-ci par exemple :

Verre Ti' Punch

Boire un Ti’ Punch dans un verre inadapté, c’est comme boire un verre de vin dans un gobelet en plastique… Le verre participe beaucoup au plaisir de la dégustation.

 

Etape 3 : Le sucre

Là encore, vous avez le choix et cela dépendra de vos goûts.

Vous avez :

  • Le sucre de canne roux de type « Cassonade »

ou

  • Le sirop de canne à sucre roux

J’ai une nette préférence pour le sucre roux en cassonade car il ne fond jamais complètement et cela donne au Ti’ Punch un côté « croquant ». 

La dose par verre : Une cuillère à café

 

Etape 4 : Le citron vert

Couper un citron en deux puis une des moitiés en 4. Pressez juste assez de citron vert pour noyer le sucre, lâcher les quarts de citron dans le verre et mélanger avec une petite cuillère. Laisser reposer 2 minutes pour que le sucre puisse fondre.

Inutile d’aller écraser les quarts de citron dans votre verre avec un pilon au risque de libérer trop de zeste de citron et donc de l’amertume…

La dose par verre : Deux quarts de citron, mais rien ne vous empêche d’en ajouter plus si vous voulez intensifier le côté citronné. 

 

Etape 5 : Le Rhum 

Il existe un grand nombre de variétés de Rhum blanc mais certains conviennent bien mieux que d’autres pour le Ti’ Punch.

Les deux suivants, par exemple, s’accordent parfaitement :

  • La Cachaça, qui est une eau de vie brésilienne obtenue par fermentation du vesou, le jus de canne à sucre. Moi, je le classe dans la catégorie des Rhums. Et vous ?

ou

  • Le Longueteau 55° (Guadeloupe), qui est un Rhum traditionnel

 

Et vous, quel est votre secret pour faire et déguster le Ti’ Punch ?

Les Martiniquais le dégustent sec avec un glaçon, suivi d’un verre d’eau fraîche.

Share

Ajouter un commentaire